Si vous utilisez MailChimp, vous avez surement remarqué dans vos rapports que certains courriels ne se sont pas rendus à destination. C’est ce qu’on appelle un bounce. Il existe deux types de bounces, les hards et les soft.

Je parle une langue étrangère? Alors à la fin de cet article, vous serez presque bilingue…

Différences entre hard et soft bounces

Qu’est-ce qu’un bounce?

Un bounce, ou rebond en français, est une indication que le courriel envoyé a été rejeté par le serveur qui l’a reçu. En d’autres mots, votre courriel ne s’est jamais rendu dans la boite de réception de votre abonné et s’est perdu dans les méandres d’Internet.

Évidemment, on ne veut pas que ce nombre soit trop grand, surtout dans le cadre d’une campagne de marketing par courriel! Si vous avez un taux de rebond très élevé lors d’un envoi, vous pourriez rendre les filtres de spams suspicieux. MailChimp est très pointilleux là-dessus et pourrait aller jusqu’à bloquer temporairement votre compte s’il estime que ce chiffre est inhabituel.

En bref, un taux de bounce élevé est le signe que votre liste de courriel est en mauvaise santé.

Dans vos rapports MailChimp, vous verrez que les bounces sont divisés en deux catégories. Les hard bounces et le soft bounces.

Hard et soft bounces dans MailChimp

Qu’est-ce qu’un soft bounce ?

Le soft bounce c’est le moins méchant des deux. Il indique que votre courriel a été rejeté temporairement par le serveur. Différentes raisons peuvent être à l’origine d’un soft bounce:

  • La boite de messagerie de votre abonné est pleine.
  • Le courriel que vous envoyez est trop gros et dépasse la limite autorisée par le fournisseur de courriel de votre abonné.
  • Le courriel est déconnecté. Ça arrive parfois quand l’abonné n’a pas renouvelé son nom de domaine ou payé sa facture Internet…
  • Il y a une erreur de syntaxe dans l’adresse. Exemple: trololo@hotmaaail.com

Quand un courriel est rejeté, MailChimp tente alors pendant 3 jours d’envoyer le message. S’il n’y parvient pas, il met une note « soft bounce » sur le courriel en question. Si le comportement continue, MailChimp décidera que ce courriel n’existe plus et le notera en « hard bounce », puis il le nettoiera de la liste (voir l’explication plus bas).

Si c’est la première tentative d’envoi à cet abonné, MailChimp autorise 7 notes « soft bounce » avant le passer en hard bounce. Si ce courriel a déjà été fonctionnel auparavant, il sera alors plus sympa et autorisera jusqu’à 15 soft bounce.

Qu’est-ce qu’un hard bounce?

Le hard bounce, c’est le drapeau rouge des bounces. Il indique que le courriel est rejeté de façon permanente par le serveur. Il existe plusieurs raisons à ça, mais les plus fréquentes sont:

  • Le courriel n’existe plus.
  • Le nom de domaine n’existe plus.
  • Le serveur de réception a complètement refusé le courriel (c’est là qu’on risque un signalement comme spam…)
  • Le courriel de l’abonné a déjà reçu plusieurs soft bounce (voir plus haut).

Quand un courriel est noté « hard bounce », MailChimp nettoie automatiquement cette adresse et la supprime de la liste des abonnés actifs. Il classe ces adresses dans une liste « cleaned » (en anglais) et aucune autre campagne ne sera envoyée à ces adresses.

Cleaned list MailChimp

 

Pour vous assurer d’être bien vu par les filtres de spam et par MailChimp, il est important de garder votre liste d’abonnés en bonne santé. Plus vous avez de hard bounces, de désinscriptions ou de signalements comme indésirables, plus vous perdez des points.

J’espère que cet article vous rapproche un peu plus de la maitrise de la langue du Web. Bientôt vous serez complètement bilingue, j’en suis sûr!

Avant de partir, connaissez-vous le taux de rebond de votre dernière campagne courriel? Selon vous, votre liste est-elle en bonne santé?